La journée sera consacrée à la visite du Zoo de Londres.bus2

Réussir à trouver un siège au 1er étage des bus londoniens permet réellement de profiter d’un spectacle vivant aux première loges. Le trajet depuis Victoria Station passe devant Hyde avec ses chaises longues pour profiter des premiers rayons de soleil puis remonte Oxford Street. A une semaine du mariage princier, des milliers d’Union Jack flottent au-dessus des avenues encombrées. Plus loin, le parcours bifurque sur xx. L’antenne au-dessus de l’immeuble de la BBC semble prendre pour modèle la flèche de Saint-James Church.

La visite du zoo de Londres débute par de magnifiques aquariums où des poissons multicolores venus des quatre coins de la planète évoluent dans de superbes décors d’anémones etzoo2 de coraux. Le pavillon des papillons tropicaux est, lui aussi, un lieu d’enchantement. Quant à celui des insectes, il permettra aux enfants de découvrir entre autres des mantes religieuses, d’observer des phasmes, de découvrir le travail du ver à soie et de se faire peur devant des araignées vraiment grosses … Le zoo de Londres est évidemment pensé pour les familles : de larges pelouses permettent d’agréables pique-niques et siestes. Un peu plus loin, le pavillon des oiseaux tropicaux recèle des espèces au plumage multicolore étincelant. Une promenade au milieu des petits singes qui évoluent en total liberté sur des lianes a beaucoup amusé nos bambins. Pour terminer, on se fait peur en visitant le pavillons des reptiles : nous sommes entourés de des gros serpents, lézards et autres varans pustuleux qui nous observent de leurs yeux ronds et noirs en tirant d’inquiétantes langues fourchues.

Nous quittons le zoo à sa fermeture et rentrons en traversant le reposant Regent Park. Le soir, nous dînerons au Blue Jade, un excellent restaurant thaï.